Assurance de prêt et maladie

S’assurer en étant malade : quelles conséquences pour votre prêt immobilier ?

La demande de prêt est, dans la majorité des cas, indissociable de la recherche d’assurance emprunteur. Pour l’assureur, les personnes atteintes de maladies graves ou souffrant de maladies chroniques présentent un risque aggravé de santé.

Le contrat d’assurance groupe de l’établissement de crédit mutualise les risques de l’ensemble des adhérents. Si vous déclarez une pathologie, avez des antécédents médicaux ou une affection longue durée, ou bien si vous avez suivi un protocole thérapeutique, votre adhésion peut être refusée.

En cas de refus ou si la majoration de la prime d’assurance est trop importante, il sera alors nécessaire d’opter pour une délégation d’assurance. Faire appel à un courtier vous permet d’interroger plusieurs assureurs spécialisés afin de trouver une assurance présentant un niveau de garanties satisfaisant aux exigences de l’organisme prêteur.

 

Pour en savoir plus : 02 47 37 37 77

 

Quelles solutions ? Pour quelles pathologies ?

La réponse de la compagnie d’assurance dépend de la maladie déclarée. D’autres critères peuvent influencer la décision, tels que les éventuelles hospitalisations ou le nombre et la durée des arrêts de travail.

L’acceptation peut se limiter à la garantie décès, ou s’étendre aux garanties complémentaires PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) – IPT (Invalidité Permanente Totale) – ITT (Incapacité Temporaire Totale).

Il est difficile de lister les solutions d’assurance ou d’anticiper les exclusions et surprimes pour chaque pathologie. Cependant, des accords peuvent être donnés, avec des niveaux de garanties variables, sur les cancers, l’hypertension artérielle, l’hyperthyroïdie, l’Hypothyroïdie, les maladies endocriniennes, l’asthme, l’apnée du sommeil, la mucoviscidose, la maladie de Crohn, la cirrhose, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite axiale ou ankylosante, la fibromyalgie, la maladie de Parkinson, l’AVC, l’AIT, la myopathie, les maladies psychiatriques et psychologiques, les glaucomes, les lupus, la sarcoïdose, la tuberculose, les hépatites B et C, la maladie de lyme.

Les dispositions de la convention AERAS, la grille de référence et le droit à l’oubli facilitent l’accès à l’assurance de prêt.

 

COREFI met son expertise à votre service

COREFI, spécialiste du risque aggravé de santé depuis 2005, s’engage à tout mettre en œuvre pour trouver une solution.

Afin d’assurer un traitement efficace de votre demande et raccourcir les délais d’étude nous vous aidons préparer le dossier et à réunir les éléments complémentaires demandés (questionnaires spécifiques, examens médicaux…).

Consultez-nous pour échanger et étudier votre projet.

Si vous avez déjà souscrit un contrat d’assurance, nous vous accompagnons pour la mise en place du nouveau contrat et pour la résiliation au cours de la première année dans le cadre de la loi Hamon ou à échéance dans le cadre de la loi Bourquin.

 

Je souahite des informations

Assurance prêt immobilier maladie grave et chronique